"Nativité" - poème de Christian Estevez
Nativité


Ce soir, c'est Noël
Et je ne sais plus qui je suis.
Quel est ce mortel
qui, à ma place, vit ?

J'ai perdu la mémoire de moi.
J'ai gardé le souvenir des mes émois.
J'ai perdu l'envie de vivre.
J'ai trouvé le désir de l'écrire.

Ce soir, c'est Noël
Et, en moi, s'opère un vide.
Est-ce que l'éternel
Trouve, en lui, la moindre ride ?

Aujourd'hui j'aperçois,
Gravée sur ma peau,
En filigrane, une croix
Que je dois prendre sur mon dos.

Ce soir, c'est Noël
Et, malgré l'éclat des lampions,
Tout reste blême
En cette nuit de réveillon.

M'est-il permis d'espérer
De devenir celui qu'il me faut être
Au-delà des mes oripeaux
Et qui, depuis que je suis né,
En mon âme est le seul maître,
Venu tout incognito ?

Ce soir, c'est Noël
Et, à la lumière de ce symbole,
C'est par cette vie nouvelle
Que s'accomplira la parole.




Christian Estevez

Nuit du 24 au 25 décembre 1990
Top